Différents types d’emplois et taxes à Londres

contrat-londres

 

Il n’est pas toujours facile de comprendre la façon dont les taxes et les différents types de contrats fonctionnent lorsque l’on arrive dans un nouveau pays. Chaque pays a sa façon de faire et il est donc très important de comprendre comment les choses fonctionnent pour éviter de se faire avoir lors de son arrivée à Londres.

 

Bonne nouvelle pour vous puisque le système Anglais est bien plus simple qu’en France, avec très peu de papier à remplir et la plupart du processus automatique. La plupart d’entre vous n’auront même pas besoin de déclarer leur revenue puisque ici c’est la responsabilité des employeurs. L’année fiscale se passe du 1er avril au 31 mars suivant.

 

Avant de commencer, sachez que le taux horaire minimum légal en Angleterre est £6,70 par heure brute. Il faut aussi savoir qu’il existe deux principaux types d’impôts :

 

  • Income-Tax : Qui est la taxe sur la revenue.
  • National Insurance : Qui couvre les cotisations sociales (Santés, retraite et assurance)

 

 

Pour vous aidez à comprendre le système, je vais détailler dans cet article les différents types de contrat qui existe en Angleterre ainsi que le fonctionnement des taxes. Je ne couvrirais pas la partie sur la régulation des entreprises dans cette page puisque cela ne concernera qu’une infime majorité d’entre vous, je vais par contre vous parlez de l’équivalent Anglais de l’auto entreprenariat.

 

 

Les différents types de contrats à Londres

 

À Londres et dans le reste du pays, il existe trois types d’emplois principaux. Ceux-ci ont toutes leurs spécialités et ne vous apporteront pas les mêmes garanties. De même, la façon dont les taxes sont collectées est différente pour chacun d’entre eux.

 

O hour contract (Contrat 0 heure) :

 

C’est celui qui est le plus répandu à Londres, avec pas loin de 40 % des emplois de la capitale utilisant cette méthode. Le principe du 0 hour contract est assez simple, vous êtes paye en fonction du nombre d’heures que vous travaillez. L’employeur et l’employée n’ont pas vraiment d’attache et les deux peuvent décider d’arrêter de travailler à tout moment. Cela veut dire qu’il n’y a aucune garantie des heures de travail que votre patron vous fournira et que vous pouvez vous retrouver du jour au lendemain sans travail.

 

C’est grâce à ce modèle que l’économie Britannique est aussi florissante car cela permet aux entreprises d’embaucher facilement lors des périodes de pointe et de réduire leur force de travail au besoin. Cela a pour avantage de créer énormément d’emplois, ce qui est parfait pour vous si vous venez d’arriver à Londres !

 

Il faut savoir que vous n’aurez pas besoin de signer un contrat papier pour travailler sous ce régime. Il y a de grande chance que votre employeur vous demande uniquement trois documents, votre passeport ou carte d’identité, votre National insurance number et vos détails bancaires. Ne soyez donc pas surpris si vous ne recevez pas un contrat à proprement parler car ici un contrat verbal a autant de valeur.

 

À savoir sur le 0 hour contract :

 

  • Vous serez payée en fonction du nombre d’heures travaillées
  • Les paiements se font généralement toutes les semaines ou deux semaines
  • Pas de garantie de travail
  • Maximum de 48 heures par semaine à part si vous signez une dérogation
  • Votre employeur doit vous payer un minimum de 20 jours de vacances par an ainsi que les 8 jours fériés. Sachez que la plupart d’entre eux ne vous offriront pas de vacances mais vous les paieront en supplément sur chaque heure que vous travaillez
  • Les congés maladie ne sont pas payés

 

 

 

Comme vous avez sûrement vous rendre compte, le 0 hour contract offre un emploi plutôt précaire et ne vous garantit quasiment rien. Il est donc important de garder ça en mémoire lorsque vous arrivez puisqu’il y a de grande chance que l’on vous offre ce genre de contrat.

 

 

 

Work contract (Contrat de travail) :

 

 

Parlons maintenant des work contract, qui sont assez similaires au contrat que l’on vous fournit dans votre pays d’origine. Il existe deux types de contrats, ceux à durée déterminée et ceux à durée indéterminée. Sachez que le plus répandu est celui à durée indéterminé et que l’autre est seulement utilisé en cas de travail sur un projet spécifique. Il existe aussi deux sous catégories pour chacun d’entre eux, avec le Part time qui est le travail à mis temps et le full time qui est à temps plein.

 

Ces contrats ont l’avantage de vous garantir un salaire fixe ainsi que du travail en fonction de la durée de votre contrat. Lors de la signature de votre contrat avec une entreprise, il y sera décrit votre salaire brut, le nombre minimum d’heures de travail par semaine ainsi que le nombre de vacances.

 

À savoir sur les work contract :

 

  • Sachez que votre salaire n’a légalement pas le droit d’être inférieur au taux horaire en vigueur. C’est-à-dire que si vous devez travailler 39 heures par semaine vous ne pourrez pas gagner moins que 39*£6.70 = £261 soit environ £14 000 à l’année.
  • Concernant les vacances, une entreprise est obligée de vous offrir un minimum de 20 jours par an plus les 8 jours fériés. La plupart d’entre elles vous offriront le minimum avec la possibilité de gagner une journée en plus pour chaque année passer dans l’entreprise avec un maximum souvent aux alentours de 30 jours.
  • Pour ce qui est des congés maladies, cela dépendra de votre employeur. Assurez-vous toutefois que cela soit précis dans votre contrat avant de le signer. Il n’est pas rare que certaines entreprises envoient des docteurs directement chez vous pour vérifier que vous êtes bien malade, alors ne trichez pas car vous pouvez facilement vous faire renvoyer.
  • Certains contrats vous offriront la possibilité de cotiser pour votre retraite dans une pension privée ainsi que d’obtenir une aide de votre employeur. Vous pouvez en découvrir plus sur mon article sur la retraite en Angleterre.

 

 

 

Être sous contrat a d’énormes avantages, il faut tout de fois savoir que les sociétés londoniennes vous en offriront un seulement si vous avez DÉJÀ fait vos preuves ou si vous avez des connaissances dans un secteur spécifique. Il est par exemple très peu probable qu’on vous offre un contrat pour être serveur.

 

 

Self employed (Auto entrepreneur) :

 

 

Le statut de self employed est très populaire en Angleterre, principalement à cause de sa simplicité. Eh oui, il vous suffit de 10 minutes pour vous enregistrer et vous aurez le droit de travailler pour vous-même. Que vous soyez coiffeur à domicile ou consultant en marketing, ce statut vous permet de facturer vos clients et de payer vos taxes à la fin de l’année. L’un des gros avantages de ce système est que vous ne payerez pas plus de taxe que si vous êtes sous contrat pour en entreprise. Il est donc très facile de lancer un business sans avoir besoin de passer des mois et dépenser beaucoup d’argent pour se lancer.

 

Vous pouvez aussi cumuler le statut de self employed avec un contrat par exemple vous pouvez travailler à temps plein pour une entreprise pendant la journée et travailler à votre compte dans la soirée. Un bon nombre d’Anglais profite de cet avantage pour augmenter leurs revenus ou bien pour commencer à lancer leur propre entreprise.

 

Comme je le dis plus haut, le statut de self employed vous fera payer le même Income-tax que si vous êtes salarié et une cotisation au NI qui est souvent plus faible. L’un des bénéfices est que vous pourrez déduire une partie de vos dépenses directement de vos impôts. Si par exemple vous avez besoin d’un ordinateur pour travailler et que vous en achetez un nouveau, vous pourrez réduire le montant total de ce que vous avez gagnée sur l’année est donc le déduire de vos impôts.

 

Vous n’avez pas d’obligation de vous inscrire au système de VAT (TVA en Angleterre) si votre chiffre d’affaires est inférieur à 80 000 livres, ce qui vous permettra d’offrir un service à un prix inférieur que des concurrents de plus grand taille.

 

Vous pouvez trouver plus d’information sur le statut de Self employed sur ce site 

 

 

Les impôts à Londres

 

Le système des impôts à Londres et en angleterre est relativement simple, principalement car les trois types d’emplois que j’ai cité au-dessus ont tous les même règles. Il existe deux types d’impôts que vous allez devoir payer, l’Income-tax et le National insurance qui sont toutes les deux calculées en fonction de vos revenues.

 

Les types d’impôts à payer

 

L’Income-tax

 

La première chose importante à savoir est qu’il existe un montant de revenue qui n’est pas imposable si vous gagnez moins de £100 000 par an, c’est-à-dire que vous ne payerez pas d’Income-tax dessus, celui-ci s’appelle la Personnel Allowance. Ce montant augment tous les ans et est de £10 600 en 2016. Il augmente d’environ 4 à 5 % et vous permet d’économiser pas mal d’argent.

 

Le reste de votre income-tax sera calculé sur les tranches suivantes ( les chiffres donnés sont calculés pour une année ) :

 

20 % – De £0 à £31 785 (et de £10 600 a £42 385 si vous qualifiez pour la personnal Allowance)

 

40 % – De £31 785 à £150 000 (et de £42 385 a £150 000 si vous qualifiez pour la personnal Allowance

 

45 % – Plus de £150 000

 

 

Par exemple si vous avez un salaire annuel de £40 600 vous payerez des impôts suivant ce modèle :

 

Puisque vous gagnez moins de £100 000 par an – £40 600 – £10 600 = £30 000

 

Vous rentrez donc dans la tranche de taxe de 20 % «  (30 000/100)*20 = £6 000 »

 

 

Vous payerez donc un income-tax de £6 000 pour un salaire de £40 600 par an. Ce qui reste très bas pour un pays Européen !

 

 

Le National insurance

 

Le national insurance ou NI pour les intimes est une cotisation sociale qui fait partie des deux principales déductions que vous allez recevoir sur votre paye. Il est obligatoire en Angleterre de posséder un National Insurance Number (NIN) pour pouvoir travailler (Vous pouvez voir comment l’obtenir en cliquant ici). Votre cotisation vous permettra de profiter du service de Santé du pays, de la retraite, allocations chômage et congé maternité et paternité. Sachez que votre cotisation au NI se base sur votre revenue brut et qu’il n’est applicable qu’aux revenus supérieur à £8 064 par an.

 

Le NI est divisé en trois catégories en fonction de votre type d’emplois :

 

  1. Class 1 Pour tous ceux sous contrat et 0 hour contract. La somme que vous aurez à verser est basée sur votre salaire au mois. Vous payerez 12 % jusqu’à £3 532 par mois et 2 % pour tout gain supérieur. La raison pour laquelle vos gains sont si peu taxés est que la retraite et le chômage ont la même valeur pour tout le monde. C’est-à-dire que peu importe si vous gagnez £30 000 ou £1 millions par an, votre retraite sera la même. (Vous pouvez en savoir plus sur comment fonctionne le système de retraite anglais en cliquant ici)

 

  1. Class 2 pour ceux qui sont en Self Employed ont un profit de £5 965 par an ou plus. Le NI est à payer une fois par an lors de votre déclaration d’impôt (Self assesment). Vous paieriez un frais fixe de £2.80 par semaine.

 

  1. Class 4 est encore une fois pour ceux qui sont en Self Employed et qui ont un profit supérieur à £8 060 par an. Vous paieriez cette fois-ci 9 % de votre profit entre £8 060 et £42 385 plus 2 % pour vos profits après cette somme. Vous l’aurez compris, si vous êtes self employed et faite un profit de plus de £8 060 par an vous aurez deux catégorie de NI à payer.

 

 

 

Payer ces impôts à Londres

 

Le PAYE (Pay As You Earn)

 

Si vous avez un contrat ou un 0 hour contract, vos impôts seront collectés en utilisant le système du Pay As You Earn. C’est-à-dire qu’ils seront prélevés directement à la source et que le salaire que vous allez recevoir sera net. Vous n’aurez donc pas à vous souciez de vos impôts puisque tout est automatique. L’institue en charge des impôts est le HMRC, c’est lui qui est en charge de calculer vos taxes.

 

Vos impôts sont calculés utilisant un Tax code, qui est un code lié à vos circonstances et qui permet de savoir quelle catégorie d’impôt vous devait payer. Celui-ci est composé de deux parties :

 

  • La première étant composée de chiffres indiquant le montant de revenue sans taxes qu’il vous reste, celui-ci divisé par 10. Par exemple si c’est votre premier job vous a rapporté £10 600, votre code commencera par 1 060.
  • La deuxième est composée de lettres, toutes avec des indications différentes en fonction de votre statut. Si c’est votre premier emploie la lettre utilisée est L, votre Tax code sera donc 1060L. Vous pouvez voir ci-dessous un tableau avec la définition de chaque lettre pour votre taxe code.

 

tax code londres

 

Le Self assesment

 

 

Si vous êtes Self employed, vous aurez à remplir ce qu’on appelle un self assesment une fois par an à la fin de l’année fiscale, c’est-à-dire après le 1er avril de chaque année. Vous aurez jusqu’à la fin du mois d’octobre suivant pour remplir tous vos papiers.

 

Vous aurez besoin de garder toutes vos factures ainsi que vos relevés bancaires pour remplir ce formulaire. Le processus n’est pas très compliqué si vous n’avez pas égaré de papiers au cours de l’année.

 

Sachez aussi que vous êtes légalement obligé de garder preuve de vos revenues et dépense pendant 6 ans, alors ne jeter pas vos documents âpres avoir envoyé votre self assesment !

 

 

 


 

 

Voilà donc tout ce que vous avez à savoir sur les différents types d’emplois ainsi que sur le système d’impôts en Angleterre. Le système est assez simple mais peut paraître compliqué au premier abord. Si jamais vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter ou à laisser un commentaire et je me ferais un plaisir de vous répondre.

 

 

Londonement votre,

François

Last updated: mars 10, 2016 at 17:08

4 Commentaires

  1. zulméa

    Je part de la france en 2016, j’arrive à londres au mois d’avril. Aider moi afin quecne soit pas perdue toute les demarches à faire. Je veux ouvrir une boutique brocante chic de décoration d’interieur et de stylisme et aussi aller dans une école de design d’intérieur. Pouvez vous s’il vous plait m’envoyer toute les adresses et renseignements qui me permettront de pouvoir mettre sur place ce projet
    merçi de votre aide et de vos réponses.
    Chris

    Réponse
    • francois

      Bonjour Chris,

      Je vous ai envoyé un email avec les informations demandées.

      Francois

      Réponse
  2. DIEYE

    bonjour, François je souhaiterai venir à Londres le mois prochain et mon souhait est d’ouvrir une boutique qui vent des objets d’arts.
    et ça sera mon premier expérience professionnelle. Par rapport aussi au logement je voulais avoir une chambre individuelle ou commune quel sera le moyen chère. j’ai un problème d’hébergement
    je souhaiterai continue des cours en anglais pour une bonne renforcement
    je suis a votre disposition
    cordialement

    Réponse
    • francois

      Bonjour,

      Comptes 5/600 £ pour une chambre dans une coloc. Pour les cours d’anglais regarde dans la section du site sur l’anglais et tu y trouveras une liste des écoles gratuites.

      Bon courage
      François

      Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *